Bienvenue au Congrès SysMus12

Après le succès rencontré par les quatre précédents Congrès SysMus à  Graz, Autriche (2008), Gand, Belgique (2009), Cambridge, Royaume-Uni (2010) et Cologne, Allemagne (2011), nous sommes heureux d’accueillir le cinquième congrès international étudiant de musicologie systématique (SysMus12) à Montréal, Canada, du 24 au 26 mai 2012.

Un des objectifs des congrès internationaux SysMus est de contribuer à la création de réseaux entre étudiants musicologues venus de divers horizons, tant géographiques que disciplinaires, et de créer une dynamique de réflexion et de discussion entre chercheurs.

Organisés par des étudiants des cycles supérieurs, les congrès SysMus permettent aux jeunes chercheurs en musicologie systématique des 2ème et 3ème cycles de présenter les résultats de leurs travaux (communications, affiches et publications en ligne) et de bénéficier de l’expérience et du savoir de 4 spécialistes de renom invités à donner une conférence. Des activités sociales (visites, concert, dégustations) ainsi que des ateliers de discussion complèteront le programme de conférences proposé par le congrès SysMus12. (Pour plus d’informations sur le concept SysMus, visitez le site https://sites.google.com/site/sysmusconference/)

La musicologie systématique, terminologie proposée par Adler (1885) et tiers axiome accompagnant les tenants de l’ethnomusicologie et de la musicologie historique au sein du modèle tripartite européen actuel, se distingue par ses objets, méthodes et finalités. L’étude des manifestations musicales (performance, styles, genres, œuvres, interprètes, compositeurs, traditions) y est vouée à la compréhension de leurs mécanismes selon une perspective plus large, visant à révéler tant les propriétés générales de la musique que leurs implications envers l’ensemble des processus socio-culturels d’expression, interaction et communication. Ces questions peuvent concerner de nombreux paradigmes et disciplines relevant des sciences naturelles, technologiques ou humaines (acoustique, informatique, sociologie, psychologie, neurosciences, sciences cognitives, physiologie, linguistique, philosophie, sémiotique, esthétique, etc.), et qu’accompagnent les diverses méthodologies et épistémologies de recherche idoines. La nature interdisciplinaire de la musicologie systématique se caractérise alors en pratique par son approche empirique, s’appuyant sur des données quantifiables, alliée à une analyse critique de la problématique. Les retombées de ces diverses perspectives de recherche regroupées sous l’égide musicologique tiennent non seulement dans l’avancement du champ des connaissances fondamentales sur les musiques et leurs fonctions, mais aussi dans leurs applications artistiques (pratique, performance, technologies ou pédagogie musicales) et sociales (thérapie, rééducation, communication).

Ce 5ème congrès SysMus12 est réalisé en collaboration avec l’OICRM, la Faculté de musique de l’Université de Montréal, le BRAMS et le Cercle de musicologie de l’Université de Montréal.